Historique des objets liturgiques

« Redonner sens et beauté au matériel liturgique : la vaisselle, les vêtements  » signes de la fonction propre à chaque ministre  » : chasuble du prêtre, dalmatique du diacre, mitre de l’évêque ainsi que le bâton pastoral, l’anneau et la croix pectorale. On prend soin de distinguer beauté et richesse selon l’ancienne controverse médiévale. »

Par Bernard Berthod : Reflexions sur l’objet liturgique, objet beau, objet utile / Académie Catholique de France

Source : KTO TV

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s